Le détecteur EMFIT devient indispensable aux établissements recevant des épileptiques

Le détecteur EMFIT devient indispensable aux établissements recevant des épileptiques

Le détecteur de crises tonico-cloniques nocturne EMFIT devient l’équipement indispensable !

Depuis sa distribution en France par la Société AFEVI en mai 2015, le détecteur de crises tonico-cloniques nocturnes EMFIT devient l’équipement indispensable pour les établissements recevant des personnes épileptiques.

La nuit, les personnes épileptiques sont isolées dans leurs chambres respectives. Les personnels de garde sont moins nombreux qu’en journée et ils ne peuvent pas surveiller en permanence toutes les chambres sans l’aide de technologies adaptées. Or ces établissement ont « une obligation de moyens » pour recevoir les publics qu’ils accueillent

Le dispositif médical de détection de crises tonico-cloniques Emfit répond parfaitement à ce besoin et permet ainsi aux différents établissements de satisfaire à leur « obligation de moyen » de surveillance nocturne, sans être obligé de multiplier les personnels de garde. Il permet aux personnels d’être moins « stressés » par la peur de ne pas entendre un résidant en crise tonico-clonique et les familles sont ainsi également rassurées par la bonne surveillance que permet cet investissement pour leurs proches placés en établissement spécialisé. L’appareil est connecté au système de surveillance de l’établissement ou il est autonome et son signal est alors relayé par une installation de transmission par radio.

Les hôpitaux français s’équipent de plus en plus :

  •         CHU d’Amiens, août 2017
  •         CHU de Grenoble, juillet 2017
  •         CHU de Lyon, novembre 2016
  •         Hôpital de Valenciennes janvier 2017
  •         Hôpital Sainte-Anne à Paris, septembre 2016

Les Etablissement recevant à demeure des personnes épileptiques adoptent également le dispositif médical Emfit :

  • 1. La Teppe à Tain l’Hermitage (26) utilise trois appareils Emfit connectés au système d’appel malades existant, l’un pour un chambre de vidéo EEG, deux pour la chambre de patients dont la surveillance nocturne devait être améliorée.
  • 2. L’Aspec à Mortagne au Perche (61) utilise deux appareils, un dans le secteur adulte et un dans le secteur enfant. Ils ont choisi les deux technologies, radio et appel malade, pour s’adapter aux configurations propres à chaque service.
  • 3. L’institution de Lavigny, en Suisse, utilise également deux appareils connectés au système d’appel malade.
  • 4. Le Fam de 4 Jardins, à Saint-Etienne de Saint-Geoirs (38) utilise un appareil relié au système d’appel malade de l’établissement
  • 5. L’IME Bel Air à Languedias (22) utilise 5 appareils reliés par radio à un récepteur radio porté en permanence par le veilleur de nuit permettant ainsi d’être prévenu dès qu’une crise tonico-clonique se déclenche la nuit chez les 5 patients ainsi équipés.
  • 6. Le FAM des Coquelicots, à Bray sur Somme (80) utilise 5 appareils reliés également par radio à un récepteur radio porté par le veilleur de nuit. L’établissement ayant une superficie assez grande, il a fallu développer une installation assez puissante pour permettre une surveillance dans un rayon de 300 autour de l’émetteur. 
  • 7. En Dordogne (24), deux établissements utilisent un appareil avec l’installation radio, le Foyer de Vie Lysander à Bassillac et le Foyer de vie Lou Prat dou Solelh à Ribérac
  • 8. Le FAM des Martineaux à Châteaudun ( 28 ) équipé d’un appareil Emfit et de son système radio.
  • Le FAM Simone Weil à Paris qui recevra lundi prochain 5 appareils EMFIT

Conçu initialement pour être utilisé dans les familles, plus de 100 appareils déjà livrés en France, Belgique, Luxembourg et Suisse, le détecteur de crises tonico-cloniques nocturne Emfit apporte aussi la sécurité dans la surveillance des personnes épileptiques dans les établissements recevant ces publics.

La Société AFEVI participera du 10 au 12 octobre 2017 aux Journées Françaises de l’Epilepsie à Marseille et y présentera le détecteur Emfit, l’oreiller anti-étouffement Sleep-Safe et le tout nouveau détecteur d’humidité permettant d’alerter les familles en cas de transpiration excessive, de vomissure ou d’émission d’urine lors de crises qui ne sont pas tonico-cloniques.

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire: